PHILOSOPHIE

HYP(e) [hïp] adj. et n. – ANGLICISME · FAMILIER

 

.1 Qui est à la pointe, à l’avant-garde

Une marque Hype.

.2 Contraction du terme hypermoderne appliqué au domaine de l’architecture.

Le langage hypermoderne est une modernité augmentée, dénuée de tout dogmatisme. L’homme est replacé au centre de notre propos, il en est le principal protagoniste, l’acteur. Par ses actions, il définit les fonctions d’espaces à l’origine hétérotopiques.  L’architecture n’est plus un objet au sens moderne, pur et figé. Elle vit et évolue dans le temps indépendamment de son créateur.

 

Notre approche vise à déstabiliser l’appréhension de l’évidence. Grâce à cette libération, au-delà de la fonction spatiale, elle donne naissance à l’émotion esthétique. Le langage hypermoderne ne cherche pas l’équilibre car les relations qu’il crée n’ont plus rien de formelles, elles sont contextuelles. Dans cet hyperespace, la vérité structurelle et spatiale des modernes est rejetée pour laisser place à une complexité mutante, évoluant dans le temps selon ses propres besoins.

 

La carte heuristique, point de départ de tout projet, est perçue comme analogie à ce langage hypermoderne, dont la résultante est le diagramme programmatique qui résume les contraintes.

 

Les contraintes économiques de notre époque font que désormais il est inconcevable d’attendre plusieurs années pour ériger un bâtiment. Le bâtiment doit sortir de terre avant même que les plans d’exécutions soient terminés. Ces besoins, la nécessité d’efficacité et d’adaptabilité, en sont les forces génératrices. Ils y sont traduits et généralisés pour devenir processus.

 

Notre volonté est d’inscrire cette démarche dans un contexte d’hyperdensité sur le territoire Grand-Ducal.

 

Holistics Yielded Projects

FONDATEURS

Joachim Bourcy
Architecte

Igor Denaes
Architecte

Marcel Spoden
Architecte urbaniste